Navigation – Plan du site
Recherches

Méthodes d’évaluation économique de trois agences publiques d’évaluation des stratégies de santé (NICE, IQWiG et KCE) : quels fondements en matière de justice sociale ?

Clémence Thébaut
p. 219-247

Résumés

L’objectif de l’article est de comparer les méthodologies d’évaluation économique de trois agences publiques chargées d’apporter une aide à la décision en matière de définition du périmètre des soins remboursables : le NICE (Angleterre et Pays-de Galles), l’IQWiG (Allemagne) et le KCE (Belgique). La grille d’analyse s’appuie sur la littérature sur les théories économiques de la justice sociale. Elle s’articule autour de deux axes :

1. Comparaison des choix sur les critères de définition des gains en santé,

2. Comparaison des choix sur les critères de répartition des gains en santé dans la population.

Elle permet d’observer que les positions des agences en matière de répartition des gains en santé s’écartent de l’objectif de maximisation de la somme des satisfactions des préférences individuelles sur lequel repose le raisonnement économique de type utilitariste. Ces oppositions de principe peuvent s’expliquer par la prééminence de certaines doctrines philosophiques. Il s’agirait donc de poursuivre cette réflexion en examinant comment les outils développés en économie du bien-être permettent de prendre en compte d’autres modèles normatifs dans le cadre de l’évaluation des stratégies de santé.

Our objective is to review health economic evaluation guidelines and compare methods from three national health technology assessment agencies - NICE (England and Wales), IQWiG (Germany) and KCE (Belgium) - and to assess how differences in methods may be explained by differences in philosophical views. We constructed a typology based on social choice and welfare economics theories and focussed on two main lines:

1. Definition of health gains,

2. Allocation of health gains in the population.

The study showed that the guidelines of NICE, IQWiG and KCE, are moving away from the goal of maximizing the aggregation of individual utilities which comes from utilitarianism. These differences could be explained by philosophical theory influencing the definition of social contract. Welfare economics encompasses other public choice theories besides utilitarianism. Whether these economic tools could be utilized in health technology assessment is an ongoing debate.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Clémence Thébaut, « Méthodes d’évaluation économique de trois agences publiques d’évaluation des stratégies de santé (NICE, IQWiG et KCE) : quels fondements en matière de justice sociale ? », Économie publique/Public economics [En ligne], 26-27 | 2011/1-2, mis en ligne le 19 décembre 2012, consulté le 23 novembre 2017. URL : http://economiepublique.revues.org/8786

Haut de page

Auteur

Clémence Thébaut

Doctorante au LEGOS, Paris Dauphine, et au CERSES, Paris V ; Chef de projet à la Haute Autorité de Santé

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page