Navigation – Plan du site
Recherches

La corruption dans un modèle de croissance : partis, réputation et choc

Corruption in a growth model
Bruno Ventelou

Résumés

L’article commence par discuter le concept de corruption politique – qui est distingué de la corruption au sens large – et tente d’établir les conditions de son intégration dans l’analyse économique appliquée. Un cadre formel est proposé : une microéconomie de la corruption montre qu’un agent de la force publique qui optimise un flux de détournements de fonds sera extrêmement sensible à l’instabilité associée à sa charge. Les conséquences macroéconomiques de la corruption sont ensuite spécifiées ; conformément aux faits stylisés, le taux de croissance de l’économie est affecté. En fait, deux équilibres émergent du jeu politico-économique : un équilibre « haut » (forte croissance, stabilité politique, faible corruption) et un équilibre « bas » (le contraire...). Les conditions d’un contrôle politique » de la corruption sont finalement envisagées : l’intervention, dans le jeu électoral, d’une entité à durée de vie potentiellement infinie, le « parti », permet d’envisager une gamme de solution plus favorable. Enfin, la sensibilité de l’équilibre haut aux chocs exogènes sera étudiée.

The article first identifies conditions under which the concept of “political corruption” can be incorporated in Economic analysis. We propose a microeconomic framework : an agent of the public sector, who wants to optimize his cash flows resulting from budget misappropriations, will be strongly sensitive to the instability related to his office. Macroeconomic consequences of corruption are then specified : as in stylized facts, corruption reduces the growth rate. In fact, the politico-economic game gives two equilibria : a “good” one (high growth, political stability, low corruption) and a “bad” one (the opposite...). Conditions for controlling corruption are finally considered : the intervention of an infinite-live entity, the “party”, gives improving issues for the political game.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Bruno Ventelou, « La corruption dans un modèle de croissance : partis, réputation et choc », Économie publique/Public economics [En ligne], 10 | 2002/1, mis en ligne le 01 janvier 2006, consulté le 20 octobre 2017. URL : http://economiepublique.revues.org/534

Haut de page

Auteur

Bruno Ventelou

OFCE, Fondation Nationale des Sciences Politiques

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page