Navigation – Plan du site

L’organisation du système de soins français : éléments de mise en perspective économique

Dominique Bureau et Jacques Eposito

Résumés

La réforme engagée par le Gouvernement Juppé s’inscrit dans un mouvement général de réformes des systèmes de santé visant à mieux en maîtriser les dépenses. Cependant, les instruments pour atteindre efficacement cet objectif sont encore loin d’être en place. Les risques d’une approche abordant la question exclusivement en terme de planification ou de réglementation des comportements sont sous-estimés. Notre système se caractérise encore par la faible responsabilisation de la demande, et surtout l’absence d’incitiations micro-économiques à une plus grande efficacité de l’offre de soins. Différentes formes de concurrence ou quasi-concurrence peuvent pourtant être mobilisées dans cette perspective. Plus fondamentalement, il manque encore l’affirmation de fonctions de régulation et d’acheteur qui devraient être séparées de la gestion de l’offre publique de soins.

Government Juppe’s reform, based on global budget caps, aims at a better control of health expenditures. However centralized planning procedures and “rational healthcare management” are still favoured to achieve an efficient allocation of ressources. The role of microeconomics incentives remains ignored. Cost-sharing or competition mechanisms should be reintroduced in both supply-side and demand-side. A systematic identification of the purchaser function is also needed.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Dominique Bureau et Jacques Eposito, « L’organisation du système de soins français : éléments de mise en perspective économique », Économie publique/Public economics [En ligne], 02 | 1998/2, mis en ligne le 12 février 2007, consulté le 29 mars 2017. URL : http://economiepublique.revues.org/1888

Haut de page

Auteurs

Jacques Eposito

GREQAM, Marseille

Dominique Bureau

C.A.E., Paris

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page